Enseignement Innovateur

Enseignement Innovateur

Découvrez un nouveau mode d’enseignement développé à partir des interactions logiques de la langue.
Cet abordage est basé sur la nécessité de répondre aux questions des étudiants de manière simple et claire afin d’accélérer le processus d’acquisition du langage.
La didactique logico-structurelle est le fruit de recherche sur le terrain et constitue un puissant allié de l’enseignement du français.

En toute logique !

En toute logique !

Apprendre une langue de manière logique, est-ce possible ?

Les langues ne sont pas conçues à partir de règles grammaticales. Elles ont été élaborées à partir de la nécessité de décrire une action dans un contexte particulier.
Tout langage est constitué d’une matrice qui dépend de règles pour fonctionner. La didactique logico-structurelle focalise l’apprentissage sur le fonctionnement de la matrice linguistique et non sur un ensemble de règles grammaticales.

La simplicité est la sophistication suprême

« La simplicité est la sophistication suprême »
– Léonard de Vinci.

Des règles simples et applicables à toutes les situations permettent d’assimiler la langue avec une maîtrise parfaite de son fonctionnement et une adaptabilité aux contextes les plus variés. Il ne s’agit pas de répéter des phrases et de chercher à les adapter à un autre contexte, mais de construire ses propres arguments en fonction de la nécessité. Ces règles simples sont appelées concepts-clés.

La grammaire

Et la grammaire ?

Le langage est une transcription d’actions, de la réalité ou d’idées en des mots organisés explicitement pour être transmis. Les humains ont cherché une manière de différencier chaque action d’une manière spécifique et de la coder en utilisant ce qui est universel dans le raisonnement humain : la logique.

La grammaire est juste une classification ultérieure visant à expliquer le fonctionnement de la langue, la création de modèles et d’exceptions avec beaucoup de règles à mémoriser. Par conséquent, si nous comprenons l’essence de la logique dans la langue, nous pouvons utiliser la grammaire comme une référence, en y recourant de temps en temps.

L’application des concepts-clés de la didactique logico-structurelle aux différentes constructions permet de reconstituer l’ensemble des règles grammaticales.

C’est comme ça !

Si vous aimez comprendre et que vous détestez entendre “c’est comme ça !”, la didactique logico-structurelle est faite pour vous ! Il y aura toujours des exceptions mais à chaque fois que possible, elles vous seront expliquées !

Comprendre pour apprendre au lieu d’accepter pour apprendre !

Le français est plein d’exceptions, comme on dit ironiquement: « il n’y a pas d’exception à la règle que chaque règle a une exception. »

L’exemple le plus pertinent est le choix de l’auxiliaire dans le passé composé. La grammaire n’offre aucune explication, uniquement une liste de verbes qui ne fonctionne pas toujours.

Comment se fait-il que des enfants français de 5 ans soient capables de choisir l’auxiliaire correct sans aucune liste de verbes et que les étudiants en français doivent apprendre une liste ?

Évidemment, il existe une logique derrière cela.

Voulez-vous mémoriser les règles de grammaire et les exceptions?

Non ? Alors , rejoignez L’Alternative et maîtrisez enfin la langue de Molière !

******

Aux premiers stades de l’apprentissage, la didactique logico-structurelle établit les fondations de la communication à partir de la construction de phrases simples et pertinentes. L’aspect structurel est priorisé car, bien connaître la structure permet ensuite d’employer correctement le vocabulaire, au lieu de connaître du vocabulaire sans être capable de construire une phrase cohérente.

Progressivement, l’élève est conduit à une communication de plus en plus riche et complexe en suivant une construction du langage et de l’argumentation. L’étudiant est invité à réfléchir afin de bien comprendre le fonctionnement de la langue tout au long du parcours. La prononciation et sa corrélation avec l’orthographe sont développées progressivement durant l’apprentissage, ainsi l’élève apprend à prononcer correctement ainsi qu’à améliorer la langue écrite.

L’assimilation du vocabulaire est progressive en fonction des besoins du niveau.

La didactique logico-structurelle est divisée en 6 étapes essentielles :

1 – Développer la conversation

Objectif : créer un noyau de conversation c’est-à-dire savoir formuler des phrases simples et claires pour répondre aux besoins de communication essentiels et combiner des éléments simples pour créer des idées plus complexes.

2 – Décrire le monde

Objectif : être capable de décrire des événements présents, passés et futurs ainsi que d’utiliser des liens pour éviter des répétitions inutiles.

3 – Connecter les événements

Objectif : relier des idées en utilisant la relation logique de cause, conséquence, et de simultanéité.

4 – Imaginer le monde

Objectif : faire des hypothèses sur le présent et le futur, imaginer des changements au passé et des dimensions irréelles.

5 – Exprimer ses opinions et ses sentiments sur le monde

Objectif : analyser, mettre en évidence des contrastes, des nuances et des oppositions, proposer des solutions, juger et exprimer des sentiments.

6 – Harmoniser l’argumentation

Objectif : employer tous les contenus étudiés en les regroupant en un ensemble cohérent, organisé et pondéré.

De la narration à l'argumentation !

Campus virtuel

Les capacités narratives et descriptives

Durant les trois premières étapes, la narration et la description sont au centre de l’apprentissage. L’élève est guidé afin de développer ces compétences.

Raconter des événements implique la maîtrise de nombreux contenus essentiels à une expression claire et objective tels que les constructions de base, l’utilisation des temps appropriés, les pronoms afin d’éviter des répétitions inutiles, les mots de connexion temporelle, etc…

Comme toujours, l’assimilation est progressive et selon le rythme de chacun !

Ces études correspondent aux niveaux A1 et A2.

Le discours argumentatif

À partir de l’étape 4, les capacités argumentatives entrent en jeu. C’est l’heure de faire des hypothèses, d’exprimer des arguments contrastés, de défendre son opinion et de convaincre ses interlocuteurs.

La construction du discours argumentatif est un facteur de réussite aussi bien dans ses études que dans la vie privée et professionnelle en permettant à chacun d’exprimer ses opinions, ses idées et ses sentiments de manière ordonnée, structurée et pondérée afin d’être facilement compris et d’être convaincant.

Ce niveau d’études prépare aux examens de niveaux B1 et B2.