Mayday, Mayday, Mayday

On a tous déjà vu dans des films des avions en détresse, avec un problème de moteur. Dans ce type de situations, le pilote essaie d’entrer en contact radio avec la tour de contrôle la plus proche en disant : « Mayday, Mayday, Mayday ».

Ce que vous ne savez probablement pas, c’est que ce message de détresse vient du français !

Chose encore plus curieuse, c’est un anglais qui a choisi cette expression !

Comment et pourquoi ?

« Mayday » est une adaptation anglophone de « m’aider« , une version abrégée de « venez m’aider ».

D’accord, mais pourquoi est-ce un anglais qui a choisi cette expression pour un message d’urgence ?

En 1923, le gouvernement anglais décide de mettre en place un code de radiocommunication pour l’aviation. La mission est confiée à un officier de l’aéroport de Croydon, près de Londres.

Le choix du français vient de l’origine du trafic aérien de l’époque. En effet, la majorité des avions arrivant à Croydon, venaient de l’aéroport du Bourget, près de Paris.

Ce message permettait donc d’être facilement compris et prononcé aussi bien par les anglais que par les français.

Depuis 1929, Mayday est un signal officiel international d’urgence pour les transports aériens et maritimes lors d’un danger grave ou imminent à bord et que des vies humaines sont en danger.

J’espère juste que vous n’aurez jamais à l’utiliser !

RELATED POST

Laisser un commentaire