Parler et communiquer : comprendre la différence


Étant professeur de français, on me demande souvent des conseils sur la façon d’améliorer ses compétences en français, sa prononciation, la conjugaison, le vocabulaire, etc…

À toutes ses préoccupations, il existe deux types de réponses : une réponse spécifique adaptée aux nécessités de l’élève, à ses connaissances au moment donné, à son contexte d’apprentissage (langue maternelle, langues secondaires, présence ou non d’un professeur); et une réponse générale, globale qui est utile à tous.

Évidemment une réponse adaptée sous-entend une connaisance de l’élève, c’est le type de travail que je réalise avec mes élèves lors des classes indiviuelles. Mais c’est une réponse précise qui permet d’obtenir rapidement des résultats.

Une réponse globale est généralement utile en début d’apprentissage, par conséquent elle peut satisfaire un bon nombre d’étudiants mais pas pour longtemps. Avec le temps, il sera nécessaire de chercher une autre réponse à cette question frustrante : comment progresser en franças ?

Tout d’abord, il est fondamental de déterminer son objectif, c’est-à-dire pourquoi est-ce que vous apprenez le français ? Pour le travail, pour passer une épreuve, pour vivre dans un pays francophone, pour les études, parce que c’est une belle langue, parce que j’aime étudier ?

Chacun a sa raison pour cela, mais en fonction de l’objectif, les nécessités changent… Une différence fondamentale peut se résumer à la différence entre parler et communiquer.

PARLER OU COMMUNIQUER ?

La communication est un phénomène complexe qui implique non seulement le langage parlé, mais aussi le langage corporel, émotionnel et visuel. Même si le langage parlé représente la partie la plus évidente, elle n’est pas toujours la plus significative.

Pour vous expliquer, je vais prendre l’exemple d’une personne qui voyage en France avec quelques connaisances en français.

Dans une boulangerie, il désire acheter des croissants mais il a des difficultés à s’exprimer à cause de la timidité et de ses faibles connaissances, alors il lui suffit de pointer ce qu’il désire avec son doigt et dire : »Deux, s’il vous plaît! ».

Ou encore, pour comprendre le chemin indiqué par un français, les gestes utilisés pour droite et gauche suffisent à la compréhension de l’itinéraire.

En clair, communiquer signifie transmettre des informations compréhensibles en utilisant tous les moyens possibles pour comprendre et se faire comprendre.

En revanche, parler fait uniquement référence à la communication orale, à une compétence spécifique, précise.

Au téléphone par exemple, la communication corporelle n’ a plus aucune utilité, le langage parlé devient alors essentiel. Parler signifie transmettre des informations précises, objectives et faciliter la transmission pour son interlocuteur, être clair.

QUEL IMPACT DANS L’APPRENTISSAGE ?

Simplement, la phrase « moi, manger pain » permet de se communiquer. Cette phrase suffit à un touriste qui passe quelques jours en France, mais est incorrecte. C’est une des différences entre parler et communiquer.

Selon vos nécessités, vous aurez besoin de plus ou moins besoin d’exigences.

Ceux qui doivent passer un examen ou travailler en français ont besoin de savoir parler, d’être précis et objectif, les autres par forcément…

Cette différence de nécessité peut avoir un impact sur la manière d’étudier. Si vous avec besoin de communication uniquement, alors une connaissance approximative de la langue est suffisante, écouter des podcasts pour étudier peut suffire mais attention si un jour vous devez appronfondir vos connaissances, vous aurez probabement plus de difficultés à corriger vos lacunes et difficultés.

Si vous voulez apprendre corrctement la langue, il n’y a pas de secrets, il faut un minimum d’études, de pratique, de discipline et une progression intelligente pour construire le langage parlé.

Connaissez-vous la didactique logico-structurelle ?

RELATED POST

Laisser un commentaire