Parlons politique… ou pas !

Quand on parle d’orientation politique, on parle de droite et de gauche. Mais savez-vous pourquoi ?

Si j’ai décidé de vous en parler, c’est qu’il y a un rapport avec la France !

En 1789, éclate la Révolution française qui aboutira à la création de l’Assemblée législative en 1791. Des élections sont organisées et un nouveau pouvoir représentatif du peuple est établi.

Évidemment, différentes visions de l’organisation sociale sont présentes et des groupes se définissent, parmi eux, deux grands groupes : les Montagnards et les Girondins.

Le nom Girondin vient de l’origine bordelaise de nombreux élus (Bordeaux, chef-lieu du département de la Gironde) qui défendent des idées de mérite, d’ordre, de travail, de sécurité, de tradition et de loyauté. Ce sont des conservateurs.

L’origine du nom Montagnard n’est pas certaine et deux origines sont possibles. D’un côté, l’origine d’un grands nombres d’élus de la région de Paris alors appelée Montagne Sainte-Geneviève. L’autre théorie se réfère à la position des députés sur les bancs les plus élevés de l’Assemblée législative. Ils défendent l’égalité, la solidarité, la tolérance, le changement et  l’insoumission. Ce sont des progressistes.

Un troisième groupe modéré s’appelle la Plaine ou encore le Marais par opposition aux Montagnards.

Et alors ?

Simplement, les Girondins avaient l’habitude de se placer à droite de l’hémicycle de l’Assemblée alors que les Montagnards s’asseyaient à gauche. Le placement des députés est donc devenu le nom de l’orientation politique jusqu’à aujourd’hui !

 

RELATED POST

Laisser un commentaire